Les 4 Axes de l’Evolution Intégrale

La Roue des 13 Niveaux

Roue Intégrale 13 Niveaux

Pour définir les 4 axes de l’évolution dans le modèle intégral, j’utilise la Roue des 13 Niveaux de développement du moi (R13 dans la suite de l’article).

Le Niveau 5 de la R13 est nommé niveau conventionnel, le niveau de conscience moderne où le contrat juridique ou sociétal, la convention, est au centre des valeurs collectives. Ces valeurs modernes ou conventionnelles sont partagées par la majorité des populations occidentales. Depuis Descartes, la pensée raisonnante étant au centre de cette vision du monde, on désigne également N5 comme le niveau rationnel.

De N0 à N4 on parle des niveaux pré-rationnels.
De N5 à N8 on parle des niveaux rationnels.
De N9 à N13 on parle des niveaux trans-rationnels.

Les Dimensions (D)regroupent les niveaux comme suit.
D1 correspond à la dimension physique.
D2 à la dimension vitale et émotionnelle.
D3 à la dimension mentale.
D4 à la dimension subtile.
D5 à la dimension causale.

Voilà qui termine cette introduction très brève de quelques notions du modèle intégral. Si vous comprenez le sens des mots Niveaux, Etats, Lignes et centre de gravité du Moi dans le Modèle Intégral, lancez-vous dans la suite du texte. Si vous ne connaissez pas encore ce modèle, il sera utile de lire l’article suivant avant d’aller plus loin.

Premier axe d’évolution : Guérir

Nous nous intéressons essentiellement dans cette approche, à la guérison des blessures psychologiques. Mais chaque blessure émotionnelle laisse des traces au niveau physiologique. Il est impossible de séparer de manière définitive dimensions physique et psychique.

Quel que soit le niveau auquel s’est stabilisé le centre de gravité du moi de l’adulte, il est inévitable que certaines des lignes de développement aient été négligées ou blessées durant l’enfance. Les blessures archaïques (N1), magiques (N2), impulsives (N3) ou mythiques (N4) se manifestent chez l’adulte rationnel (N5) par des compulsions (addictions) ou des aversions (allergies). Chacune des blessures contractées durant l’enfance, restera sensible chez l’adulte à moins de recevoir l’attention et l’affection nécessaires à sa guérison.

Guerir

La guérison des blessures est le premier axe de l’évolution intégrale.
Dans le Coaching Intégral, nous utilisons une méthode d’activation de la mémoire cellulaire pour revisiter les traces des blessures laissées au niveau du corps physique. Nous utilisons ensuite le travail avec les Enfants Intérieurs pour porter affectueusement l’attention vers les traces émotionnelles dysfonctionnelles engendrées par l’éducation.

Ce premier axe d’évolution est essentiellement de nature thérapeutique. Il s’agit de stabiliser les bases de la personnalité et de construire un adulte sain et intégré. L’évolution ultérieure reste possible sans travail thérapeutique mais il est rare d’observer des guérisons sans cette forme toute particulière d’attention.

Deuxième axe d’évolution : Grandir

La croissance personnelle ne s’arrête pas au niveau rationnel-conventionnel (N5). Dans la culture occidentale le développement de l’intelligence cognitive est largement favorisée. Gérer le temps ou l’argent est au cœur des savoirs et des compétences.  L’intelligence émotionnelle négligée, peut par contre être largement développée. Gérer les émotions est un sujet souvent très sensible sinon tabou en entreprise et souvent même dans la famille.

Il y a de la place pour faire croître plusieurs intelligences, parmi les quelques 20 lignes de développement principales, pour arriver à cultiver de manière plus homogène le potentiel humain jusqu’au niveau conventionnel.

Grandir

Mais la croissance ne s’arrête pas en N5. Les valeurs post-conventionnelles (N6), systémiques (N7) et intégrales (N8) sont les étapes de l’évolution en D3, la dimension mentale. Il reste ensuite les deux dimensions D4 (subtil) et D5 (causal) à explorer et à intégrer pour couvrir la totalité des espaces explorables dans le champ de conscience humain.

Les pratiques intérieures les plus courantes favorisant la croissance sont les pratiques de la méditation, des pratiques d’exploration énergétiques (travail chamanique) ou l’activation du témoin silencieux (mindfulness). Les pratiques extérieures sont visibles dans les initiatives encore marginales d’économies circulaires, résilientes, collaboratives et agiles. La mutation des systèmes politiques et sociaux est au centre de la préoccupation de nombreuses nations. L’évolution implique un changement qui implique de lâcher prise ce qui ne se fait jamais facilement que ce soit pour l’individu ou pour les groupes.

Le Coaching Intégral propose divers outils sur l’axe de la croissance. La théorie du modèle intégral favorise l’émergence de la Vision Intégrale (N8) sur la ligne cognitive. Les pratiques de méditation avec la géométrie sacrée (Fleur de Vie) permettent d’expérimenter des états de conscience modifiés avec des contenus en D4 et D5. Les séances de Fréquences de Brillance, préparent le corps physique à intégrer l’énergie des états modifiés de conscience.  Les diverses rencontres et réunions que nous facilitons permettent la construction d’une culture évolutionnaire intégrale.

Grandir ne guérit pas. Il n’est pas possible d’interchanger thérapie et méditation. Même si la thérapie permet de grandir, il s’agit d’abord d’enlever les obstacles laissés sur le parcours. La thérapie n’a pas pour objectif de faire émerger de nouveau états mais plutôt d’intégrer des aspects du moi qui ont été négligés, occultés ou repoussés. La pratique de la méditation peut faciliter le travail thérapeutique. L’émergence d’états de conscience modifiés en méditation met souvent en lumière les contenus névrotiques. Il est alors nécessaire d’aborder ce qui a été révélé avec les outils thérapeutiques adéquats.

Troisième axe d’évolution : s’éveiller.

Au centre de R13, le point rouge symbolise la Conscience pure. Si guérir et grandir concernent la périphérie de la roue, l’éveil pointe vers le centre de la roue, vers la source des perceptions et des concepts. Ce qui précède toute blessure, ce qui est conscient de la croissance, ce qui existe spontanément à tous les niveaux et dans tous les états, est la Vie-même, consciente à chaque moment de toutes les expériences, de toutes les intentions, de tous les états.

seveiller

Retourner l’attention vers la Source est une pratique sans pratique, un chemin sans direction. Il ne s’agit ni de croissance ni de guérison. Il s’agit de reconnaître la conscience originelle non née, inguérissable et existant avant et après toute forme d’évolution. Aucune pratique ne peut créer ce qui n’a jamais cessé d’exister. Selon les traditions diverses pratiques de discrimination (monisme) ou de dévotion (monisme qualifié) sont associées à cet axe d’évolution.

Il ne s’agit plus ici de guérir ou de grandir mais bien d’apprendre à résider dans notre nature originelle. Les instructions qui pointent dans cette direction, négligent bien souvent les autres axes. Les traditions qui encouragent l’éveil, négligent ou discréditent parfois la guérison ou la croissance comme des fruits de l’illusion.

la lune de l eveil

L’éveil ne guérit pas. L’éveil n’apporte aucune compétence. Mais sans l’éveil, la guérison et les compétences n’ont aucun sens en soi.

Quatrième axe : Etre Humain

Que faire quand on est guéri ?
Que faire quand on a grandi ?
Que faire après l’éveil ?

Prendre pleinement notre place dans l’humanité en évolution et lui offrir la richesse de notre personnalité unique, ainsi que de l’espace d’amour absolu que nous sommes, voilà le quatrième axe d’évolution personnelle.

Une thérapie réussie permet une meilleure intégration dans la société. Grandir implique de réaliser l’unité avec de la trame de la vie ce qui éveille une responsabilité intégrale pour tout ce qui traverse notre champ de conscience. Dans la tradition Zen on parle de redescendre de la montagne, une fois arrivé au sommet. Dans les trois cas, guérir, grandir et s’éveiller se manifestent ici et maintenant par une plus grande présence et une implication plus forte dans chaque expérience.

Humain

Il n’est pas évident de retrouver spontanément l’équilibre dans le quotidien, lorsque simultanément ces 4 axes d’évolution transforment notre perception et notre rapport au monde. Les points de vue multiples et souvent paradoxaux qui accompagnent toutes ces transformations impliquent des réajustements profonds.

Parmi tous les défis qui se présentent à l’humanité, s’ajoute actuellement celui d’intégrer consciemment ces axes d’évolution dans une culture nouvelle, intégrale et ouverte.

L’émergence des valeurs systémiques et intégrales est de plus en visible. Le Coaching Intégral propose un accompagnement individuel et en petits groupes pour faciliter l’émergence de plus de fluidité. Le Coaching Intégral s’associe avec et soutient les initiatives qui permettent cette émergence et cette transformation.

Vivre c’est évoluer

Ces 4 axes de développement font émerger le sens véritable à la vie. Chaque moment invite au retournement vers Soi. Chaque moment de souffrance invite à la guérison. Chaque rencontre invite à grandir. Et chaque moment nous invite à devenir plus intégralement humains.

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *