Header Training Integral

Training-Integral-NOW1 Header Training Integral

Titre


Introduction   Intégral   Vertical   Les Niveaux   Chronologie  Horizontal   Développement   Personnel   Conclusion

Titre

Les Niveaux

Examinons maintenant avec un peu plus de détails les 5 premiers niveaux (dimensions) de ce modèle

N1 et N2 Développement corporel (Annamayakosha) et émotionnel (Pranamayakosha)
Les premiers niveaux de développement, à savoir le corps physique (N1), et le niveau vital-émotionnel, sont les plus étudiés et les plus documentés par les sciences modernes. Ces niveaux sont discutés en détail dans le cours de Théorie du Modèle Intégral. Nous nous contenterons de les citer ici.

Les niveaux suivants méritent un peu plus d'attention.

N3 Manomayakosha
Le niveau d'identification mental peut être subdivisé comme suit :

N3a : Personnae - Niveau conventionnel.
Par le jeu et le mimétisme, l'enfant essaye des identités sociales différentes. Par les messages qu'il reçoit durant son éducation, il apprend à classer les rôles et leurs attributs dans l'acceptable (ou même l'enviable) et l'inacceptable (ou condamnable). Ce classement n'est pas uniquement une question de croyances ou d'opinions. Ces positions s'inscrivent profondément dans le corps énergétique (N2) et même dans le corps physique (N1 -la mémoire cellulaire).

Arrivé à l'âge adulte, la personnalité de l'individu s'est cristallisée autour d'une gamme bien particulière de comportements spécifiques, avec des limites, des interdits, des points forts et des points faibles qui bien souvent déterminent le paysage intérieur et les capacités extérieures pour le reste de sa vie adulte. Une bonne partie des pulsions vitales et émotionnelles de l'individu sont repoussées dans son Ombre. Il se promène dans la vie avec une voix intérieure constamment disposée à juger ses pensées, ses émotions et ses actions (ce n'est pas bien de pleurer ; un homme n'a pas peur ; le sexe est amoral ou péché ; que vont penser les autres si je me laisse aller à rire ; je suis trop petit(e) ; je suis laid(e) ou trop gros(se) ; etc…)

N3b : Ego Sain - Post-conventionnel -Pluralisme
Le mot Ego est utilisé de bien des manières dans différents textes. Dans le contexte présent, l'Ego est défini comme l'individu qui a intégré dans l'image qu'il a de lui même (moi distal) sa part d'ombre. Ses émotions et son énergie vitale ont réintégrées sa structure consciente. Il ne s'agit pas uniquement d'une acceptation conceptuelle des émotions (la colère est o.k.) mais une intégration énergétique de chacune de ces émotions et du message qu'elles portent. Dans cet état, plus besoin de projeter sur d'autres le spectre de l'Ombre que l'on refuse de voir chez soi.

N3c : Centaure - Intégral
Au niveau du centaure, le corps et les mémoires corporelles sont intégrées dans les limites du soi. Il ne s'agit pas uniquement d'une acceptation conceptuelle (bien aimer son apparence physique) mais bien d'une intégration énergétique du corps et de cette mémoire cellulaire. A ce niveau, le jugement mental sur d'autres et sur soi laisse la place à une vision plus intégrale. On comprend la place de chaque chose et de chaque comportement. Il est alors naturel d'assumer la responsabilité créatrice de sa propre expérience de vie et de laisser aux autres la même responsabilité. Le mode de fonctionnement est intentionnel : je fais l'expérience de ce dont j'ai l'intention. Une grande connection expérimentale avec l'environnement et le monde sont présent à ce niveau.

N4a : Psychique ou Subtil inférieur.
Ce niveau est celui des chamanes, des yogis, de la géométrie sacrée et est enseigné par de nombreuses écoles ésotériques. Cette première étape dans le domaine transmental permet d'expérimenter un vaste champ d'énergies subtiles qui s'expriment au niveau de la définition et du maintien des structures physiques. Le corps physique, à travers le mental et l'émotionnel est déterminé par ce niveau psychique.

Comme à chaque niveau de ce modèle, le niveau suivant intègre et opère sur les précédents . Par la prise de conscience de ces énergies et leur intégration, il devient possible d'intervenir consciemment sur la matière. C'est ce que les Yogis définissent comme les siddhis (Yoga sutras de Patanjali). C'est ce que les chamanes décrivent entre autre comme les pouvoirs de la deuxième attention (Carlos Castaneda).

Il faut noter que l'usage qui est fait des possibilités de ce niveau, et ceci est vrai pour tous les niveaux d'ailleurs, dépend des traits de caractère et de l'intention individuelle. Si une personne accède à N4a avec une ligne de développement moral de niveau N2 (niveau préconventionnel de Kholberg) on aura affaire à un chamane narcissique ou à un yogi fort préoccupé par ses propres intérêts (magie noire).

A chaque incrémentation de niveau, la perception des limites du moi s'élargit. A partir de N4a, le corps physique et les idées ne sont plus expérimentés comme les limites finales du moi. La conscience expérimente la vie hors du corps physique et peut faire l'expérience de l'unité du corps avec le monde physique. Cette expérience peut être définie comme le premier type de fusion mystique avec la nature (M1).

N4b : Subtil supérieur
Ce niveau est celui de notre identité divine, le niveau de l'âme ou de l'essence. C'est à ce niveau que se situent les expériences de fusion avec la Lumière ou avec Dieu (expérience mystique M2). Le souvenir et la reconnection avec les familles d'âmes est accessible à ce niveau.

Le domaine du subtil (N4) est en fait expérimenté quotidiennement pendant une partie des rêves. Par la pratique, l'aborbtion dans cette expérience permet d'expérimenter le savikalpa samadhi.

N5a : Causal inférieur
Toutes les formes subtiles sont ramenées à l'expérience de leur point d'origine (bija - graine en sanskrit). C'est le niveau des consciences collectives.

N5b : Causal supérieur
A ce niveau l'expérience du sans forme donne accès aux expériences mystiques d'absorption non formelle (M3 ou Nirvikalpa Samadhi).
Ce niveau est expérimenté lors du sommeil profond.

N6a: Conscience pure et N6b: Non dualité
Ces niveaux n'en sont pas vraiment. Il s'agit plutôt de l'espace sur et dans lequel tout le reste repose. On parle de non-dualité car il n'y a plus de différence entre conscience et l'expérience. C'est l'union sacrée de Shiva (la conscience) avec Shakti (l'expérience). Cet état n'est pas plus proche du causal supérieur qu'il ne l'est de la matière. L'Esprit est présent partout et nulle part à la fois. Les termes sanskrits qui désignent ces niveaux sont Turya et Turyatitah.

N7: Réalisation de notre fonction originelle
A ce niveau la reconnaissance de notre rapport à l'Esprit émerge dans la conscience.

 

Introduction   Intégral   Vertical   Les Niveaux   Chronologie  Horizontal   Développement   Personnel   Conclusion

Fond


Now1 sur Facebook


Tweeter cette page


Recevez nos Infolettres

Header Training Integral